Jimmy Savile était-il un sorcier ?

wiki  Sir James Wilson Vincent « Jimmy » Savile, OBE, KCSG (31 octobre 1926 – 29 octobre 2011) est un DJ britannique, un présentateur de télévision, et une personnalité des médias. Il a présenté l’émission de télévision de la BBC Jim’ll Fix It, et a été le premier et le dernier présentateur de l’émission de la BBC Top of the Pops.
Il a utilisé sa notoriété pour lever des fonds destinés à des œuvres charitables pour un montant estimé à 40 millions de £ et fut pour cela décoré de l’Ordre pro merito Melitensi.

À sa mort, il a été accusé de centaines d’agressions sexuelles commises sur les lieux même de son travail, à la BBC, dans divers établissements scolaires et hospitaliers. La police a admis que Jimmy Savile était un prédateur sexuel et qu’il était peut-être même un des pires agresseurs sexuels que le Royaume-Uni ait jamais connu, avec une activité étendue sur une soixantaine d’années.


Ce documentaire examine point par point la dimension occulte de la vie de Jimmy Savile et les relations qu’il entretenait avec ses nombreux collaborateurs et autres personnalités.

jimmy-savile-etait-il-sorcier

Jimmy Savile« Une enquête a révélé jeudi l’ampleur des abus sexuels commis pendant 40 ans dans 28 hôpitaux publics britanniques par Jimmy Savile, ex-animateur vedette de la BBC, à l’encontre de centaines de patients, visiteurs et du personnel médical, âgés de 5 à 75 ans.

Les conclusions de l’enquête commandée par le ministère de la Santé soulignent que celui qui a été décrit par Scotland Yard comme « le pire prédateur sexuel de l’histoire du pays » a agi dans les établissements publics sans que le personnel médical, pourtant alerté à plusieurs reprises, ne réagisse, entre 1962 et 2009.

Les rapporteurs ont particulièrement insisté lors d’une conférence de presse sur les abus à Leeds (centre de l’Angleterre) et Broadmoor (ouest).

Du fait de sa célébrité et de sa présidence d’une association caritative (il a levé plus de 4 millions d’euros -5,85 millions de dollars- pour l’hôpital de Leeds), il semblerait que Savile ait bénéficié d’un traitement particulier qui lui permettait « d’aller et venir très librement dans l’hôpital », ont-ils indiqué.

À Leeds, « 33 patients, dont 19 enfants » ont été victimes de Savile qui agissait aussi bien « dans les couloirs, les bureaux ou les salles de gardes », a déclaré Sue Proctor, en charge de l’enquête dans l’établissement.

« Neuf victimes ont alerté un membre de l’équipe médicale, mais aucune de ces accusations n’ont été rapportées aux autorités supérieures », a encore révélé le rapport. » (…) (Source et suite)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s