Le guide du pédophile de l’amour et du plaisir en vente sur Amazon

Le site proposait à la vente un ouvrage qui prodiguait des conseils aux pédophiles, avant de devoir le retirer sous la pression populaire. Voici ce qu’il faut savoir sur l’affaire.

  • Un guide pédophile dans le top 100 des ventes sur Amazon « Le site de commerce en ligne, basé dans l’État de Washington, en effet, a profité à plein de la grande tolérance américaine à l’égard des idées quelles qu’elles soient. Aux États-Unis, au nom de la liberté d’expression, il est à peu près autorisé de dire, exprimer, écrire ce que l’on veut (y compris des propos racistes, violents…), du moment que l’on ne passe pas à l’acte. Ca signifie que, même si la pédophilie là-bas est passible de prison, ce livre qui distille des conseils aux pédophiles pour éviter de finir en prison, n’est lui pas illégal. »
  • Mobilisation contre un «guide du pédophile » sur Amazon « Amazon a été contraint de retirer de la vente un livre qui offrait des conseils pratiques aux pédophiles. Les appels au boycott du géant de la distribution en ligne se sont multipliés sur les blogs, Twitter et Facebook. »
  • Amazon retire un « guide du pédophile » de la vente « Le géant de la distribution en ligne Amazon a finalement retiré de la vente un livre intitulé Le guide du pédophile de l’amour et du plaisir (The Pedophile’s Guide to Love and Pleasure). L’ouvrage, en version e-book, était disponible jusqu’à ce jeudi dans sa librairie numérique Kindle »

Comment un « Guide du pédophile » a-t-il pu se retrouver sur Amazon?

ac.amazon.pedophile.book.cnn.640x360La boutique Kindle du site permet aux écrivains en herbe de vendre des ouvrages à compte d’auteur, si toutefois ils se conforment à certaines bonnes pratiques. Sont ainsi exclus, selon CNN, les ouvrages pornographiques ou les « titres qui pourraient mener à des activités illégales ». The Pedophile’s Guide to Love and Pleasure – en Français, Le guide du pédophile de l’amour et du plaisir – aurait normalement dû se retrouver dans cette catégorie. Voici le pitch, en quatrième de couverture, sans équivoque : « Ceci est ma tentative de rendre les situations pédophiles moins dangereuses pour les jeunes qui s’y retrouvent confrontés en établissant certaines règles à suivre pour ces adultes. J’espère y arriver en faisant appel à ce qu’il y a de meilleur dans chaque pédophile, en espérant qu’en suivant ces conseils, on arrivera à moins de haine et à des peines moins lourdes s’ils se font attraper un jour ». Et le contenu du livre est à l’avenant, comme en témoignent certains extraits. Cependant, selon la fondation des libraires américains pour la liberté d’expression, l’ouvrage serait protégé par le premier amendement, puisqu’il ne s’agit pas de pedo pornographie, et qu’il ne contient pas d’illustrations obscènes.

Comment l’affaire a-t-elle pris une telle ampleur?

Les ventes de l’ouvrage sont dans un premier temps restées confidentielles. Dans une interview au site Buster, l’auteur, Philippe Greaves, avouait qu’il en avait vendu un seul exemplaire. Au moment où le blog Techcrunch lui consacre un article, le 10 novembre, il pointe à la 158.331e place au classement des ventes…Six heures plus tard, comme le notait Gawker, il était propulsé au 146e rang. Et il a même intégré le Top 100. Une visibilité qui a obligé Amazon à réagir, via un communiqué où le marchand en ligne se retranchait derrière la liberté d’expression: « Amazon ne soutient ni ne fait la promotion d’actes criminels ou d’actes de haine, mais nous soutenons le droit de tout individu à décider lui-même ce qu’il achète. Nous pensons que de ne pas vendre un livre revient à de la censure ».

Pourquoi Amazon a-t-il décidé de retirer le livre de la vente?

Amazon n’a pas été seul à réagir. Les internautes aussi, et ils n’étaient pas vraiment d’accord avec la politique du supermarché en ligne. Très vite, des appels au boycott ont vu le jour sur le web, notamment via Twitter ou des pages Facebook comme celle-ci ou celle-là. Le livre a disparu du site, puis est réapparu, puis a de nouveau disparu et ce vendredi il n’était plus possible de le trouver, même si Amazon n’a pas officiellement annoncé qu’il était retiré de la vente. Une victoire pour Internet, selon certains… Mais comme le note un blog du Los Angeles Times, d’autres ouvrages du même type sont toujours en vente.

Source : lexpansion.lexpress.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s