Pédopornographie en roue-libre sur internet, directement via Google

Cet article provient en intégralité et sans retouche du site wanted-pedo.com, publié sous le titre  « Comme saint Thomas, je ne crois que ce que je vois » :

 

« Une partie des actions de l’association consiste à lutter contre la cyber-pédocriminalité par des investigations et des surveillances de sites notamment pédopornographiques. Dès nos débuts dans ce combat en 2014, le Président Maxime Montaut faisait part dans des interviews de son indignation face à de nombreuses images et vidéos insoutenables, immondes et inhumaines (voir réseau Zandvoort).

Ces fichiers pédopornographiques étaient accessibles à partir du Dark Net.

Aujourd’hui les contenus pédopornographiques
sont directement disponibles sur Google à tout public !
Sans aucune précaution pour protéger les mineurs,
ces fichiers sont accessibles en un simple clic !

Par conséquent, nous surveillons régulièrement plusieurs sites pro-pédocriminels répertoriés par nos équipes, qu’ils soient sous forme de chat, de forum ou de plateforme d’échange photo-vidéo. A l’issue à ce travail, nous appliquons la procédure suivante :

  • La dénonciation officielle auprès des services de l’État compétents en la matière (ou pas)!

Vous trouverez ci-joint les preuves de nos signalements et vous jugerez par vous-même du temps de réaction (ou pas) pour y remédier.
==> https://www.internet-signalement.gouv.fr

 

3

-Sachant que cette première démarche n’aboutit que trop rarement voir même jamais, nous prenons donc l’initiative d’extraire tous les fichiers permettant d’identifier les victimes et de confondre les agresseurs.

-Dans la mesure du possible, nous nous efforçons de localiser et d’identifier les propriétaires et les hébergeurs de ces sites.

P.S. : Ces actions normalement menées par nos services compétents (ou pas)!
Sont financées par nos impôts!

L’État doit s’attaquer à ceux qui produisent ces contenus et non uniquement à ceux qui les téléchargent comme c’est souvent le cas!

Avec une réelle volonté politique, cela est tout à fait possible comme en récemment en Australie (voir article).

ATTENTION:

 

image fb mosaique

Nous vivons dans un monde où seule l’image compte, conscient de cela nous avons décidé d’exposer ces sites à la vue de tous afin de démontrer la réalité des ces abjections et l’ampleur de ces réseaux. Lors du visionnage, dites-vous qu’il pourrait s’agir de vos enfants!

Attention, ne téléchargez pas ces contenus sur votre ordinateur car cela tombe sur le coup de la loi. Et évidemment, visionnez ces preuves à l’abri du regard des mineurs.

Malgré les accoutrements, les positions et attitudes souvent apprises de force aux enfants victimes transformés en objet sexuels par ces bourreaux, n’oubliez pas :

-Tout acte sexuel entre un adulte et un enfant est dans tous les cas, légalement et par la jurisprudence une agression ou un viol !

http://crocodilevids.com

Capture d’écran 2015-08-30 à 18.02.12

http://www.teenshottube.com/

Sans titre

http://www.teenhardcorevids.com/

Capture d’écran 2015-08-30 à 18.04.01

http://www.teenmandarin.com/

Sans ti12tre

http://www.homemadesexteens.com/

1

Si nous publions ces contenus ce n’est pas par plaisir, nous passons notre temps à faire des signalements et personne n’en prend compte! Notre but est d’interpeller et de sensibiliser le peuple, nous vous demandons quelques secondes de votre temps pour signaler pour un copier-coller de ces sites et de les dénoncer

Sur ce site —-> : https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

Partagez aussi un maximum cet article, Merci.

Selon vous, combien de nos 98 000 gendarmes et de nos 127 000 policiers luttent contre la cybercriminalité ?

D’après le ministère de l intérieur, la police nationale dispose d’environ 400 investigateurs en cybercriminalité (ICC). La gendarmerie dispose de 260 gendarmes, (NTECH) enquêteurs technologies numériques. 70 policiers sont en chargent du pilotage et de la coordination de la lutte contre la cybercriminalité au plan national. Consternant…

Une plainte (VE.L2.005532/2014) a également été déposée en Belgique le 01/12/2014 par l’un de nos membres au parquet de VERVIERS, depuis le site est toujours en ligne… Qui de la Frite ou du Pinard sera le plus rapide? Peu d’espoir! Une chose est sûre rien ne presse au pays des droits de l’homme surtout pas le respect et la dignité des enfants!

Nous rappelons que de nombreux pays ont signés la convention des droits de l’enfant qui malheureusement n’est qu’une compilation de bonnes intentions!

—————————————

Wanted Pedo rappelle que ses actions s’inscrivent dans la ligne de la convention des nations unies des droits de l’enfant de 1989 et notamment des articles suivants.

Article 6

Les Etats parties reconnaissent que tout enfant a un droit inhérent à la vie (…) assurent dans toute la mesure possible la survie (…) de l’enfant.

Article 12

Les Etats parties garantissent à l’enfant (…) le droit d’exprimer librement son opinion sur toute question l’intéressant, les opinions de l’enfant étant dûment prises en considération (…) on donnera notamment à l’enfant la possibilité d’être entendu dans toute procédure judiciaire ou administrative l’intéressant (…).

Article 19

Les Etats parties prennent toutes les mesures (…) pour protéger l’enfant contre toute forme de violence, d’atteinte ou de brutalités physiques ou mentales, d’abandon ou de négligence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris la violence sexuelle (…).
Ces mesures de protection doivent comprendre (…) des procédures efficaces (…) aux fins d’identification, de rapport, de renvoi, d’enquête, de traitement et de suivi pour les cas de mauvais traitements de l’enfant décrits ci-dessus.

Article 34

Les États parties s’engagent à protéger l’enfant contre toutes les formes d’exploitation sexuelle et de violence sexuelle.

À cette fin, les États prennent en particulier toutes les mesures appropriées (…) pour empêcher :

-Que des enfants ne soient incités ou contraints à se livrer à une activité sexuelle illégale.

-Que des enfants ne soient exploités à des fins de prostitution ou autres pratiques sexuelles illégales.

-Que des enfants ne soient exploités aux fins de la production de spectacles ou de matériel de caractère pornographique.

Article 35

Les États parties prennent toutes les mesures appropriées (…) pour empêcher l’enlèvement, la vente ou la traite d’enfants à quelque fin que ce soit et sous quelque forme que ce soit.

—————————————

Les médias nous disent sans cesse que la traque des pédocriminels sur la toile est impitoyable et sans relâche…
Malheureusement on ne peut que constater le contraire avec la large impunité de ces sites qui pourrissent le net, le transformant en paradis pour les pédocriminels et que tout le monde s’en moque.

C’est une honte pour la France, une honte pour le Monde entier, une honte pour l’humanité !

Nous pouvons que constater encore une fois que leurs discours de communicants ne sont que du vent.
On nous bassine avec le terrorisme du matin au soir dans les médias depuis 2001 mais les vrais terroristes, ceux qui terrorisent les enfants sont tous ceux qui participent ou laissent faire ces horreurs.

Honneur Force et Courage

Notre ignorance est leur pouvoir !

Maintenant, vous savez !

 

L’équipe Wanted Pedo« 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s