Témoins de Jéhovah et pédophilie

« Les pédophiles font du porte à porte »

 

« Quand la société évoluera par rapport au problème de pédophilie, nous modifierons notre politique; mais celle dont nous disposons aujourd’hui suffit à protéger les témoins de Jéhovah »

the-watchtower-announcing-jehovahs-kingdomTémoins de Jéhovah et pédophilie

philip brumley jehovah
(50min50) « Quand la société évoluera part rapport au problème de pédophilie, nous modifierons notre politique; mais celle dont nous disposons aujourd’hui suffit à protéger les témoins de Jéhovah ». Traduction : ‘le système est pro-pédophile, on va pas s’faire chier. Merci, au revoir. »

Intitulé « Témoins silencieux », ce reportage a été acheté à la télévision suédoise et diffusé le 14 juillet 2005 sur la première chaîne de la TSR (Suisse). Il s’agit d’une enquête sur le silence qui règne au sein de l’organisation suédoise des Témoins de Jéhovah lorsque certains membres sont soupçonnés d’abus sexuels de nature pédophile. Le reportage comprend notamment le témoignage de plusieurs jeunes victimes.

Lors de sa diffusion en Suède, le reportage a fait l’objet de deux plaintes de la filiale de la Watchtower, lesquelles ont été rejetées, sauf sur un point précis ayant trait à l’âge d’un des abuseurs. Le commentaire de l’émission diffusée a été modifié par la TSR, éliminant toute ambiguïté. Les Témoins de Jéhovah suédois ont essayé d’obtenir la condamnation du reportage, mais les juges ont finalement donné raison aux auteurs de cette enquête.

 

 

Témoins de Jéhovah Les missionnaires de Satan

temoins de jehovah missionnaires de satanLa secte des Témoins de Jéhovah, issue du groupe des Étudiants de la Bible fondé dans les années 1870 par le pasteur et homme d’affaires nord-américain Charles Taze Russell, se présente comme une formation apolitique et chrétienne. Implantée à Brooklyn, elle s’engage avec ferveur dans les premières revendications sionistes en 1880. Russell, qui entretient des liens étroits avec les Morgan, Rockefeller, Rothschild et Warburg, entreprend plusieurs voyages aux États-Unis et en Europe pour appeler la population juive à un retour sur la Terre promise. À ce titre, il est considéré comme un des chantres du sionisme. Autres temps, autres mœurs : en 1933, en Allemagne, Adolf Hitler est nommé chancelier. Sans renier ses premiers engagements, le mouvement occulte et anticlérical des « Témoins de Jéhovah » – appellation adoptée en 1931 – défend sans ambages l’idéologie de l’Allemagne national-socialiste. Le président Rutherford se plaît alors à exalter les thèses antisémites. Dans le cadre de l’occupation de la Russie par le IIIe Reich, Heinrich Himmler favorise les Témoins de Jéhovah dans le but de subvertir l’Église orthodoxe. Fin 1942, le chef de la SS émet l’instruction de les traiter avec les meilleurs égards dans les camps de concentration. En 1945, dès la fin de la guerre, la coopération indéfectible de la secte aux idéaux nationaux-socialistes n’empêche pas les États-Unis d’impliquer cette Société dans sa politique internationale.

Laurent Glauzy et Robin de Ruiter ont mené un véritable travail de documentation. Décrivant les prises de position contradictoires de cette immense nébuleuse, ils dénoncent avec la même force les liens de la secte avec le Département d’État des États-Unis et la Franc-maçonnerie. La présente étude révèle en passant les nombreux scandales de pédophilie, les rituels ésotériques et les techniques du Contrôle mental. Elle montre aussi l’importance du pouvoir financier de la secte. Ses deux périodiques La Tour de Garde et Réveillez-vous, truffés de messages subliminaux et sataniques, constituent une redoutable arme de prosélytisme. Proches de la puissante église de Scientologie et du Mouvement de l’Unification (Moon), les Témoins de Jéhovah, prônant l’établissement d’un Nouvel ordre mondial, ont été affiliés aux Nations unies, de 1992 à 2001, en tant qu’Organisation non gouvernementale. Le lecteur découvrira l’envers d’un décor et les rouages internes d’une structure s’apparentant de plus en plus à une religion, laquelle ne cesse de se développer sous le couvert des pouvoirs politiques. »

Témoins de Jéhovah; Les missionnaires de satan,

Présentations par l’auteur Laurent Glauzy


 

Témoins de Jéhovah
Les victimes parlent

temoins de jehovah les victimes parlentUn jour, deux personnes endimanchées se présentèrent à notre porte. Témoins de Jéhovah, elles nous proposèrent après une longue conversation de commencer l’étude de la Bible, puis d’étudier les deux périodiques, La Tour de Garde et Réveillez-vous… « 

Qui n’a pas été sollicité un jour ou l’autre par ces  » missionnaires  » convaincus de vous apporter la clé du Paradis terrestre?

Et pourtant les ADFI (Association de défense de la famille et de l’individu) dialoguent chaque jour avec des adeptes gagnés par le doute, des personnes dont un membre de la famille a été enrôlé. Certains ont connu des situations douloureuses à la suite de leur adhésion: ruptures familiales, incompréhensions, destruction de couples, souffrances conduisant parfois jusqu’au suicide de l’adepte.

Pourquoi? Qui sont-ils? Comment agissent-ils? Peut-on les qualifier de secte?

Cet ouvrage donne la parole à Mme Lefebvre dont la fille est partie un soir sans laisser d’adresse; à M. et Mme Michel qui ont vécu dix ans parmi eux et n’en sont pas sortis indemnes; à Mme Paltier d’abord enchantée, qui aujourd’hui regrette amèrement; à Nathalie, jeune fille si gaie, maintenant angoissée depuis son engagement.

Tous nous font comprendre comment ils ont été happés par l’Organisation. A travers le récit de leur expérience nous pénétrons dans cet univers méconnu, nous en nous découvrons les rouages, la hiérarchie et les méthodes. Certains, grâce au soutien de proches ou d’associations, ont réussi à sortir et à résister à la pression jéhoviste: ils racontent ce qu’ils ont enduré et le long réapprentissage de la vie au milieu des leurs.

Ouvrage de prévention, il s’adresse à ceux et celles qui, personnellement ou par l’intermédiaire d’un proche, pourraient être tentés d’adhérer par manque d’informations aux Témoins de Jéhovah. Ce livre sera utile aux magistrats, aux avocats, aux professeurs, aux travailleurs sociaux qui aident ces victimes.

Charline Delporte, mère de famille, est présidente de l’ADFI-Nord. Elle a été directement confrontée au problème des sectes par l’adhésion de l’un de ses enfants aux Témoins de Jéhovah. Depuis elle se mobilise pour combattre les sectes par la prévention et la défense des personnes qui en sont victimes. Elle est l’auteur de  » Gourous, rendez-lui sa liberté  » (Editions nº 1, 1996).

La pédophilie chez les témoins de Jéhovah
4e mensonge de la « Watchtower »


Connexe :

Advertisements

2 réflexions sur “Témoins de Jéhovah et pédophilie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s