Le « pizzagate » serait une théorie du complot

Présentée à l’unisson comme une énième théorie complotiste étayée par rien par les médias maintsream, la retentissante et très médiatique affaire du « #pizzagate » a quand même été évoquée par certains personnages publics. [Fin 2016]

« Tout à commencé, par une enquête de membres anonymes [de réseaux sociaux tels que 4chan ou Reddit] (…). Ils se sont ainsi lancés dans cette enquête extrêmement étrange, en suivant les fuites d’e-mails de John Podesta, le fameux directeur de campagne d’Hillary Clinton, et les résultats sont surréalistes. Ils sont apparemment parvenus à dévoiler un réseau de trafic d’enfants au sommet de l’Etat, qui célèbre ses tendances en utilisant un langage codé et des « œuvres d’art » perturbantes. »
(Source : ADBK : #PizzaGate – Le Clan Clinton dans un réseau pédocriminel ?)


Il se trouve qu’1 seul journaliste a fait son boulot :

La chaîne CBS parle de Pizzagate

Il ne faut pas chercher bien loin sur le net pour trouver certains éléments qui peuvent donner envie de creuser un peu plus, comme ce logo utilisé par la pizzeria incriminée, qui ressemble étrangement au logo pédophile de la « Boy love day » (dont nous avons parlé ici : « International Boy Love Day les 21 Juin et 22 décembre chaque année« ). De plus, les internautes ont relevé que ce logo a été récemment changé. Il existe cependant les copies-écran de l’ancien logo utilisé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Assassinat de 2 journalistes enquêtant sur le réseau pédophile « Pizzagate »
Source : algarathselect.com [Décembre 2016]

« Alors qu’ils interviewaient un politicien local sur ses liens avec un réseau pédophile de contrebande d’enfants, contrôlé et organisé par le ministre des Finances de Finlande et Hillary Clinton, deux journalistes finlandais ont été assassinés. Leur enquête et leur décès sont liés à l’autre réseau pédophile américain connu sous le nom de “Pizzagate”.

En décembre 2015, des enquêteurs du FSB (le Service fédéral de sécurité de la Russie ) , dont le siège social était situé dans l’oblast de Leningrad, ont été » convoqués » au village de Svetogorsk par les autorités de police locales qui avaient arrêté un citoyen finlandais soupçonné d’être un trafiquant d’êtres humains. En effet, après enquête, il s’est avéré qu’il avait essayé d’inciter un jeune garçon de 13 ans à se rendre à Imatra, en Finlande, à 7 kilomètres de Svetogorsk.

Lorsque les enquêteurs du FSB ont interrogé ce citoyen finlandais, ils sont devenus alertés après avoir découvert sur cette personne plusieurs bagues et colliers représentant des images que le FBI avait identifiés dans un bulletin d’urgence de 2007 intitulé « Symboles et Logos utilisés par les pédophiles pour identifier les préférences sexuelles« . Ces symboles sont utilisés par les organisations de contrebandiers sexuels pour identifier les préférences sexuelles de leurs clients, telles que « aime les garçons »,« aime les filles » et « aime les enfants ».

Dans le but de découvrir l’étendue de l’organisation du crime de contrebande humaine dont il faisait partie, des agents spéciaux du FSB, après avoir examiné le périple de ce citoyen finlandais dans toute l’Europe, ont commencé une enquête conjointe avec le Federal Intelligence Service(BND Allemand) et avec l’Agence italienne de renseignement et de sécurité (AISE).

Au début du mois de mai 2016, les enquêteurs du FSB-BND-AISE ont transmis au Service finlandais de renseignement et de sécurité (SUPO) leurs premières conclusions d’enquête. Ce qui a entraîné la destruction de ce réseau de contrebande humaine par les autorités policières de la Finlande.

Cependant, ce rapport note avec frustration que les enquêteurs du SUPO Finlandais n’ont pas répondu à beaucoup de questions « à bout portant » posées par le FSB comme par exemple :

1.) Pourquoi ces contrebandiers humains utilisent-ils des transports (bateaux / autobus / avions / voitures, etc.) appartenant à une « société écran » liée à l’ancien Premier ministre finlandais (et actuel ministre des Finances)Alexander Stubb et Imatra Tiina Wilén-Jäppinen?

2.) Pourquoi de nombreux enfants mineurs, garçons et filles, ont-ils reçu une «formation» au Vuoksenvahti Restaurantd’Imatra pour préparer des aliments (pizzas, sandwiches, salades, etc.) et ont ensuite reçu des visas ( E2 Visas ) de travail temporaire en tant que hôtes en Amérique et y ont été transférés ?

Le ministre finlandais des Finances, Alexander Stubb (à l’extrême gauche) et le chef du Conseil d’Imatra, Tiina Wilén-Jäppinen (extrême droite)
Le ministre finlandais des Finances, Alexander Stubb (à l’extrême gauche)
et le chef du Conseil d’Imatra, Tiina Wilén-Jäppinen (extrême droite)

Avec ces questions, et bien d’autres encore, qui restent sans réponse dans cette enquête internationale, les enquêteurs du FSB ont été réceptifs à une demande de la semaine dernière du journal finlandais Uutisvuoksi Newspaper (situé à Imatra), pour que deux de leurs reporters, Katri Ikävalko et Anne Vihavainen, puissent examiner les notes du dossier de cette affaire encore ouverte au FSB.

Il est important de noter que les accusés de traite des êtres humains en Finlande sont poursuivis pour proxénétisme. Par conséquent, les victimes de la traite des êtres humains pour le sexe sont traitées comme des témoins et privées du droit à un avocat. Elles ne sont pas admises, comme dans beaucoup d’autres pays, dans les systèmes d’assistance aux victimes.

Les journalistes finlandais Katri Ikävalko et Anne Vihavainen ont également été informés par des enquêteurs du FSB sur des documents qui allèguent que le ministre finlandais des Finances, Alexander Stubb, est connu depuis longtemps comme étant un agent opérationnel de la CIA. Son père,Göran Stubb, était également employé par la CIA et dont l’activité au sein de la Ligue nationale de hockey (LNH) lui a permis d’accéder à de nombreuses nations étrangères, y compris la Russie, pour payer et soutenir la subversion.

Le ministre Stubb avait été éduqué en Amérique. Il avait suivi son cycle secondaire à la Mainland High School de Daytona Beach, en Floride. Après avoir terminé son service militaire finlandais, il est retourné aux États-Unis etafréquenté l’Université Furman en Caroline du Sud et où il a également été recruté par la CIA. Il a également été recruté par la Brookings Institution financée par George Soros qui forme et endoctrine les futurs dirigeants mondiaux sur la façon de promouvoir l’agenda mondialiste.

Avec le soutien de George Soros et de la CIA, Alexander Stubb est rapidement monté dans l’échelle politique en Finlande en devenant son 64e Premier ministre. Tout en conservant toutes ses positions de pouvoir politique, il a continué à assurer et à promouvoir l’alliance secrète finno-américaine contre Russie. Il a coopéré avec les États-Unis dans les honteuses tortures de « prisonniers de guerre » dans les prisons secrètes de la CIA sans accusations ni procès.

Mais le plus inquiétant de la part du ministre Stubb alors qu’il détenait le pouvoir en Finlande était sa rencontre d’avril 2010 avec Hillary Clinton. Cette rencontre «coïncide exactement» avec l’établissement du réseau pédophile de recrutement des jeunes enfants qui sont envoyés aux États-Unis sous la rubrique «travailleurs d’accueil».

Après avoir informé les journalistes finlandais Katri Ikävalko et Anne Vihavainen au sujet de toutes ces questions relatives à ce réseau de pédophilie lié au binôme Stubb-Clinton, les enquêteurs FSB ont noté qu’ils ont quitté Svetogorsk (Russie) pour retourner à Imatra (Finlande) à 13h00 le 3 décembre.

Moins de 12 heures plus tard, Katri Ikävalko et Anne Vihavainen ont été assassinés devant le restaurant Vuoksenvahti à Imatra, où ils sont allés interroger Tiina Wilén-Jäppinen (qui a également été tuée) sur ce réseau de contrebande du sexe sur enfants et de ses liens avec le ministre Stubb et, surtout, avec Hillary Clinton.

En conclusion, il est raisonnable de supposer que ce réseau international de contrebande d’enfants pour leur exploitation sexuelle, dans lequel sont impliqués Stubb et Clinton, aurait pu fournir des filles et des garçons mineurs au réseau «Pizzagate» qui fournit les élites de Washington en « chair fraîche » »


Les Podesta et les portraits robot de l’affaire Maddy
Les internautes font aussi un comparatif des portraits des deux frères Podesta avec les portraits-robot des kidnappeurs de la petite Maddy, cette anglaise enlevée au Portugal en 2007, une histoire qui avait fait la une de toute la presse à l’époque ; la ressemblance est plus que troublante.
podesta-madeline-mccann


En rapport ?

#enfants #pizzas #curieux : plusieurs choses

Une carte de jeu étrange

Une carte du jeu "Illuminati" de Peter Jackson (1995), apparue dans l'extension "Assasins" de 1996.

Une carte d’un jeu de Peter Jackson de 1995 (apparue dans l’extension « Assassins » de 1996), montre une part de pizza avec le titre « Pizza pour la rencontre secrète« . Les internautes ont légitimement comparé ceci aux nombreux mails de l’entourage des Clinton contenant des mots-clés récurrents et curieux.

Ce jeu mondialement connu a la particularité de contenir plusieurs cartes qui peuvent représenter des évènements survenus ces dernières années. Les plus connues de ces cartes représentent le World Trade center et le pentagone en flammes, six ans avant les attentats du 11-Septembre.

Les internautes pensent aussi voir sur d’autres cartes les représentations de Assange (Wikileaks), de Trump, voire même de Dieudonné.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le plus probable est qu’il ne s’agisse que de coïncidences ou de comparaisons hasardeuses, car d’autres explications ne seraient que trop inconcevables (1. pré-connaissance, donc complot surréaliste, ou encore 2. l’utilisation de « pouvoirs psy » tels qu’utilisés par les militaires russes et américains [en Anglais, « psychic powers or extrasensory perception » (ESP)]

Le projet Stargate est le nom de code d’un des sous-projets du gouvernement fédéral des États-Unis ayant pour objet d’investiguer la réalité et les applications potentielles, tant militaires que civiles, des phénomènes psychiques, plus particulièrement « la vision à distance », une capacité à « voir » psychiquement des évènements, des lieux ou des informations à grande distance2. Ces projets ont été actifs des années 1970 à 1995, et ont suivi la recherche psychique précoce effectuée à l’Institut de recherche de Stanford (SRI), la Société américaine pour la Recherche Psychique et d’autres laboratoires de recherche psychique3. En 1995, le projet a été transféré à la CIA et une évaluation rétrospective des résultats a été faite. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Stargate_Project)

 


« Le maire de New York lit «Secret Pizza Party» aux enfants du Queens,

mais l’intrigue reflète l’enquête ouverte sur sa propre collecte de fonds »

(Publié le 30/4/2016 sur nydailynews.com – Traduit par reseauxpedocriminels)

« Lorsque vous faites quelque chose de secret, vous le rendez spécial ».  C’est la leçon bizarre que le maire de Blasio – dont les tactiques discutables de levée de fonds sont au centre d’une enquête criminelle en cours – a livré samedi à un groupe d’enfants dans une bibliothèque du Queens.

Le maire de New York, Bill de Blasio lit le livre pour enfants «Secret Pizza Party» à un groupe du Queens entre le leader de la majorité du Conseil, Jimmy Van Bramer, et le président de la Bibliothèque du Queens, Dennis Walcott, à la succursale de Woodside. (Kevin C. Downs / pour New York Daily News)
Le maire de New York, Bill de Blasio lit le livre pour enfants «Secret Pizza Party» à un groupe du Queens entre le leader de la majorité du Conseil, Jimmy Van Bramer, et le président de la Bibliothèque du Queens, Dennis Walcott, à la succursale de Woodside. (Kevin C. Downs / pour New York Daily News)
Le livre mal choisi raconte les exploits d'un raton laveur rusé habillé d'un imperméable, trop enthousiaste à garder des secrets et à voler la pizza.
Le livre mal choisi raconte les exploits d’un raton laveur rusé habillé d’un imperméable, très enthousiaste pour garder des secrets, et à voler des pizzas.

Hizzoner a lu le livre d’enfants illustré «Secret Pizza Party» à la branche Woodside de la bibliothèque du Queens, aux côtés du directeur de la bibliothèque Dennis Walcott et du conseiller municipal Jimmy Van Bramer.

Le livre mal choisi raconte les exploits d’un raton laveur rusé habillé d’un imperméable, aimant beaucoup garder des secrets, et voler des pizzas. «Quand vous faites quelque chose de secret, autant bien le faire», dit le mammifère immoral masqué. « Poignée de main régulière: ennuyeux. Poignée de main secrète: Booyah!

Ce livre à faire lever les sourcils pouvait à peine retenir l’attention des enfants bruyants et peut-être a-t-il laissé au maire  quelque indigestion. Il ne semblait pas reconnaître l’ironie involontaire.

« Si le raton laveur a volé une pizza pour une cause qu’il croyait juste, croyez-vous qu’il a nécessairement enfreint la loi ? », a demandé un journaliste au maire qui sortait de la bibliothèque.

Un autre a utilisé le récit du raton laveur comme point de départ pour griller de Blasio au sujet d’un Gouverneur allié, [Andrew?, ndlr] Cuomo, faisant l’objet d’une enquête pour un lobbying illégal potentiel et les conflits d’intérêt non divulgués impliquant une centrale électrique du nord.

«Que pensez-vous de la « fête de pizza secrète » de Joe Percoco?», a demandé le journaliste.

De Blasio a esquissé un sourire, mais a refusé de s’exprimer sur ces allusions à base de pizzas et de ratons-laveurs.

Le livre, écrit par Adam Rubin et illustré par Daniel Salmnieri, est critiqué sur Internet,  notamment avec certains parents qui remettent en question les valeurs qu’il véhicule. »

(Traduction en cours)

Katy Perry offre une pizza
à une fille de 10 ans lors d’un concert

(2014 à Auckland) (#curieux. Est-ce, ou pas, en rapport ?)

La soirée pizza à 65 000 dollars d’Obama

Un email de 2009 sur wikileaks pourrait mêler Obama au #PizzaGate (VOSTFR)



#pizzagate :
Autres éléments


#PizzaGate : Andrew Breitbart était au courant en 2011

Mort dans la quarantaine, sa mort d’un crise cardiaque a posé des questions. (Article -en Anglais- visible dans la vidéo : How The Globalists Create Heart Attacks)

Morts Mystérieuses d’Andrew Breitbart
et de Ted Gunderson à l’Arsenic

Les valeurs libérales progressistes :

Tony Podesta, ses goûts artistiques sordides, ses potes glauques, et le Pizzagate

(….) « ce qui m’a d’abord mis la puce à l’oreille fut le fameux « spirit cooking » (l’esprit aux fourneaux) mentionné dans les emails « fuités » de Podesta. L’email en question laisse entendre que non seulement Tony et John sont suffisamment proches de Marina Abramovic (« artiste » adepte de Crowley et de l’« occultisme ») pour l’appeler par son prénom, mais aussi qu’ils sont suffisamment famililers de son « spirit cooking » pour savoir ce que ce terme implique, sans que cela les dérange apparemment, puisque participer à une petite séance ne leur posait apparemment aucun problème. Le ton désinvolte de cet email donne l’impression que ce n’était probablement pas la première fois que les frères étaient invités à un tel « dîner ». (Voir : Du sang, du sperme et du lait maternel : Wikileaks expose les dîners occultes du camp Clinton)

Depuis la diffusion des emails Podesta, des utilisateurs de 4chan, Twitter, Reddit et YouTube, ainsi que d’autres blogs et forums, ont fait tout un tas d’étranges recoupements, accompagnés de sordides implications et de spéculations potentiellement abracadabrantes au sujet des deux frères et de leur cercle d’amis. Par exemple, jetez un œil à cette compilation d’informations publiée par « ausbitban » sur steemit. On trouve des infos de ce genre à la pelle un peu partout sur le Web, alors je vous conseille de vous retrousser les manches si décidez d’écumer tous ces sites. Ce ne sont pas les spéculations et les allégations sans fondement qui manquent sur le sujet, mais on découvre aussi certains personnages vraiment louches et certaines connexions vraiment flippantes. Je me bornerai ici à présenter les faits. Commençons par Tony. » (…)

« Dans le bureau du directeur de campagne John Podesta, au QG de campagne d'Hillary Clinton à Brooklyn, figure un tableau prêté par Tony, le frère lobbyiste de John. Tony est un avide collectionneur d'art. Le tableau montre deux hommes penchés sur une table de salon, couteaux et fourchettes à la main. Sur la table est allongé un homme en costume qui ressemble vaguement à Podesta. » Lorsqu'ils l'interrogent sur ce tableau, Podesta répond à ses collègues en plaisantant : « Il vaut mieux être le type qui tient la fourchette que celui qui est allongé sur la table. »
« Dans le bureau du directeur de campagne John Podesta, au QG de campagne d’Hillary Clinton à Brooklyn, figure un tableau prêté par Tony, le frère lobbyiste de John. Tony est un avide collectionneur d’art. Le tableau montre deux hommes penchés sur une table de salon, couteaux et fourchettes à la main. Sur la table est allongé un homme en costume qui ressemble vaguement à Podesta. » Lorsqu’ils l’interrogent sur ce tableau, Podesta répond à ses collègues en plaisantant : « Il vaut mieux être le type qui tient la fourchette que celui qui est allongé sur la table. »

 

Liens supplémentaires

Fils de discussions (anglais)

Articles de la presse maintream dénonçant le « pizzagate » comme une « rumeur complotiste »

Il semble qu’un nombre non négligeable d’éléments suspects jalonnent ce #pizzagate. Alors, rumeur infondée, ou affaire réelle ?

Publicités

3 réflexions sur “Le « pizzagate » serait une théorie du complot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s