Témoignage de Kendall, esclave MK-Beta dans le « Dr. Phil Show », Mars 2017

Un autre témoignage glaçant venant des Etats-unis. Après une introduction « à l’américaine », la vidéo montre un entretien entre « Kendall » et le présentateur « Dr. Phil », diffusé à la télévision américaine. (Source : mk-polis2.eklablog.com)

« Le célèbre talk show américain du Dr. Phil vient de diffuser un témoignage très troublant exposant la dure réalité d’un réseau pédocriminel élitiste exploitant ce que l’on peut appeler de véritables esclaves sexuels. La femme qui témoigne, Kendall, décrit comment elle a été conditionnée/programmée depuis son plus jeune âge pour être réduite en esclavage, mise à disposition d’un réseau composé de personnes très influentes (politiciens, magistrature, forces de l’ordre, etc) aux moeurs des plus déglinguées et criminelles.

Dès son plus jeune âge, tout comme Cathy O’BrienRégina Louf ou récemment Anneke Lucas, Kendall est devenue la « propriété » d’un homme (le Handler) qui a géré sa vie d’esclave sexuelle (Beta) de A à Z. Nous retrouvons ici, encore une fois, les pratiques de contrôle mental basé sur les traumatismes : viols à répétition, drogues, électrochocs, mises en cages suspendues, suffocations, réduction à l’état animal, consommation forcée d’excréments… et meurtres. Nous retrouvons cette hiérarchie stricte du Réseau (international) avec les « watchers » (guetteurs), les « transporteurs », les « fournisseurs » (ici les parents qui fournissent un nouveau-né), etc. Encore une fois, on apprend l’existence de chasses à l’homme l’enfant organisées dans de riches propriétés ; tout comme dans les témoignages du dossier X de l’affaire Dutroux en Belgique et le témoignage de Fiona Barnett en Australie. Ici encore, on retrouve cette pratique infâme consistant à engrosser les esclaves sexuels qui ne verront jamais (ou rarement) leurs enfants, « propriété » des bourreaux. Kendall fait également la différence entre les enfants qui naissent au sein du Réseau et ceux qui y arrivent par kidnapping, les premiers étant beaucoup plus dociles car n’ayant connu que cette triste réalité (ils sont déjà conditionnés et programmés).

La faune de malades mentaux (généralement eux-mêmes passés à la moulinette psychique dans leur enfance) qui compose ce Réseau n’est autre qu’une certaine élite richissime, ayant des postes à responsabilités dans divers secteurs lui permettant de couvrir ses pratiques hautement criminelles / sataniques… Pour combien de temps encore ?… Un témoignage comme celui-ci, diffusé devant des millions de téléspectateurs, est un pavé de plus dans la mare où barbote (sans jamais se mouiller) la caste journalistique exécrable et « bien-pensante », dont le déni massif face à l’existence de ce Réseau laisse songeur quand au contrôle (financier/psychologique) que ce dernier exerce sur ces acteurs médiatiques. »


« Les activités décrites par cette femme sont profondément troublantes, difficiles à croire, mais le Dr Phil confirme que son équipe a non seulement étudié le cas de « Kendall » pendant quatre mois, mais a également consulté des experts de l’application des lois qui ont confirmé son histoire. Dr. Phil a dit qu’il « croit à 100% » qu’elle dit la vérité. » (Source : fawkes-news.com) :

« Dr. Phil a permis d’exposer les crimes de réseaux de pédophiles dans lesquels prennent part des membres du gouvernement, des personnes très influentes et très riches. Des millions de téléspectateurs, ce mardi, ont entendu le témoignage de « Kendall », une ancienne esclave sexuelle. Elle a raconté que ses parents l’avaient intentionnellement mise au monde pour qu’elle devienne la proie sexuelle d’un trafiquant qu’elle appelle le « propriétaire ». Elle dit qu’elle a été vendue à un réseau de pédophilie qui desservait des membres de l’élite du monde. Elle décrit ses plus lointains souvenirs comme étant un objet sexuel d’hommes et de femmes sadiques.
C’est la première apparition publique de « Kendall » après avoir échappé à l’homme qu’elle appelle son « propriétaire ». Elle dit avoir été forcée à participer à des actions qui choquent la conscience: elle a été forcée de violer des enfants de 5 ans et avoue même avoir été forcée de tuer un bébé par son « propriétaire ».
« Kendall » dit qu’elle peut faire la différence entre les enfants nés dans l’esclavage sexuel et ceux qui ont été kidnappés puisque ceux qui ont évolué depuis leur jeune âge dans les réseaux de trafic humain sont plus dociles et moins en colère puisque c’est la seule réalité qu’ils ont connue.
Lorsque Dr. Phil lui a demandé quel âge elle avait quand elle a été violée pour la première fois, elle a dit que c’était avant qu’elle ne puisse parler, vers l’âge de 2 ans.
Elle dit qu’elle ne sait même pas son âge réel puisqu’elle a été une esclave sexuelle toute sa vie, victime de la traite dans le monde entier pour être molestée et violée par les élites de la société, y compris des responsables de haut-rang de l’application de la loi, de grands propriétaires de franchise de sport et même des politiciens américains.
Elle dit avoir donné naissance à 3 enfants en captivité, qui lui ont tous été enlevés par son « propriétaire » pour, pense-t-elle, être à leur tour des esclaves sexuels.
«On m’a permis de tomber enceinte parce que les hommes payent pour cela », a déclaré « Kendall ».
Un de ses souvenirs parmi les plus terribles est celui d’une « partie de chasse » d’un groupe de pédophiles sur une de leurs grandes parcelles de terres privées: de nombreux enfants courent et se cachent, transis par la peur, comme des «proies» à être chassées. Les pédophiles chassent les enfants, ils les violent et les torturent une fois capturés.
Kendall a décrit comment les politiciens pédophiles aimaient l’orner de vêtements de designers, avec les cheveux bien coiffés et un maquillage qui lui donnait l’apparence de la classe et de la sophistication. Elle explique qu’elle et les autres enfants ont souvent été enfermés dans des cages suspendues au plafond et qu’ils étaient souvent drogués avant d’être transportés dans l’obscurité de la nuit.
Elle affirme qu’elle a été victime de politiciens pédophiles de haut niveau et que beaucoup de politiciens américains ont violé des enfants pendant de nombreuses années.
Elle croit que si ces crimes ont été si fermement cachés de la vue du public c’est que des responsables de haut niveau de l’application des lois ont également été impliqués dans ces réseaux élitistes de pédophiles. »
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s